Besoin d'accompagnement pour débuter ou vivre au quotidien avec votre capteur de glucose Abbott ?

Appelez notre Service Clients au 0 800 10 11 56* (touche 1, choix 3) pour un accompagnement à la 1ère pose et démarrage du capteur ou pour toute question relative à l’utilisation du système. 
Découvrez également notre programme d'accompagnement en ligneCliquer ici pour y accéder.  

©2024 Abbott. INSTIT-ADC-86391v2 03/24. Abbott France • 40/48 rue d’Arcueil CP 10457 94593 RUNGIS Cedex • 602 950 206 RCS Créteil

PayPal
American Express
Visa Icon
Mastercard Icon

Garantie de remboursement sous 14 jours (consultez les Conditions Générales de Ventes)

money-refund

Délai d'expédition estimé entre 2-3 jours ouvrés (France Métropolitaine), et entre 5-7 jours ouvrés (DROM-COM)

delivery

Tous les paiements sont sécurisés et cryptés

safe

Votre panier est vide

Vous souhaitez acheter nos Produits ?
Découvrez notre capteur FreeStyle Libre 3 et ajoutez-le à votre panier.

Oser les sports extrêmes ?

Vous êtes un sportif dans l’âme, vous aimez repousser vos limites, vous souhaitez vous lancer dans un nouveau sport extrême ? Ce n’est pas forcément incompatible avec le diabète, comme en témoigne Delphine, sportive atteinte de diabète.

Oser les sports extrêmes ?

Sport extrême : définition

Rappelons tout d’abord ce qu’on entend par sport extrême. C’est un sport qui joue avec les limites. Il s’agit d’activités souvent difficiles, techniques, voire dangereuses, qui peuvent se pratiquer dans les 3 éléments :

  • Air : 

    Base jump, saut à l'élastique, vol à voile…
  • Terre

    Alpinisme, escalade, freeride, VTT de descente, speed riding…

  • Eau

    Barefoot, plongeon de haut vol, apnée, plongée profonde, kitesurf…

Quelles limites à la pratique du sport en cas de diabète ?

Lorsqu’on est atteint de diabète, on bascule un peu plus vite dans l’extrême, c’est-à-dire loin de sa zone de confort. « Si la plongée sous-marine est considérée comme extrême à partir de 40 m pour les plongeurs sans pathologie particulière (1), c’est à une profondeur moins importante que le risque peut apparaître chez un diabétique (2) précise Delphine Arduini. Comme je le dis souvent, à chacun son Everest : quand on est atteint de diabète, le défi initial est de se connaître soi-même et de savoir se fixer ses propres limites ».

Repousser les limites progressivement

Que le sport soit extrême ou non, il est important d’avancer pas à pas.
On ne se lance pas tête baissée dans un marathon : on commence d’abord par 5 km et on reste attentif aux réactions du corps et aux variations de la glycémie. On part alors sur un 10 km, puis un 30 km, avant d’arriver à la distance désirée. Pour le VTT de descente, il faut commencer par des petits parcours ; pour le kitesurf, par des sorties plus courtes, etc.

Contrôler sa glycémie pendant le sport

Si l’activité physique consomme de l’énergie et tend à faire baisser la glycémie, il faut aussi savoir que le stress (potentiellement généré par la pratique du sport extrême) augmente la glycémie. Une légère hyperglycémie peut donc apparaître lors de la pratique d’un sport, en début d’activité. (3,4)

Bien entendu, tous ces ajustements doivent être discutés au préalable avec votre médecin.

Emporter le matériel nécessaire au diabète

Quel que soit le sport que vous aurez choisi, il est important d’avoir toujours sur vous du sucre pour pouvoir faire remonter la glycémie rapidement si besoin. Pensez également à protéger votre matériel de contrôle et d’injection d’insuline, si vous devez l’emportez dans votre activité : un sac à dos renforcé pour le VTT par exemple, et une pochette isotherme pour y stocker l’insuline afin d’éviter les variations de température.

« Aujourd’hui, il existe des lecteurs de glycémie en continu qui peuvent apporter un vrai plus pendant la pratique sportive, précise Delphine. Ils permettent de vérifier plus facilement le taux de glucose, en temps réel, ce qui peut être très rassurant lorsqu’on pense être en hypo ou en hyper pendant une activité. »

Il reste que toute activité physique ou sportive n'est pas sans danger. Demandez conseil à votre médecin avant tout projet de reprise d’une activité physique afin d’effectuer un bilan de santé.

 

Découvrez

My Freestyle Logo

Des ressources exclusives pour les utilisateurs de la gamme FreeStyle.

Freestyle
Freestyle
Freestyle

  

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez informé des dernières actualités sur le diabète et recevez des conseils & astuces, des idées de recette et des articles divers & variés sur la gestion du diabète au quotidien. 

Veuillez saisir votre adresse mail.
 

Références:

  • Site internet de la Professional Association of Diving Instructors 
  • Site internet de la Fédération française d’études et de sports sous-marins. « 3ème étude « diabète et plongée » et nouvelles recommandations de la FFESSM chez le diabétique traité à l’insuline : accès à l’autonomie dans l’espace de 0 à 20m et à la plongée encadrée dans l’espace de 0 à 40m », http://medical.ffessm.fr/?page_id=510
  • Site internet de l’Aide aux Jeunes Diabétiques. http://www.ajd-diabete.fr/le-diabete/vivre-avec-le-diabete/le-sport/
  • Site internet de l’Union Sports et Diabète. https://www.unionsportsetdiabete.com/post/fiche-nutrition-du-sportif-diab%C3%A9tique

Certaines pathologies peuvent constituer des contre-indications à la pratique d'activités physiques, veuillez demander l'avis de votre professionnel de santé.

Images utilisées uniquement à des fins d'illustration. Il ne s’agit ni de vrais patients, ni de vrais professionnels de santé.

Document environnement. ©2023 Abbott.

INSTIT-ADC-46957v2 05/23

Loading...